Mon parcours de sleevée

04 juillet 2018

Petit coup de déprime

On est mercredi 4 juillet . Sa fait 8 jours que je me suis faite opérer et sa vas pas. Moralement . J'ai l'impression que sa ne marche pas. En sortant de la clinique vendredi je mettais pesé et j'avais constaté une perte de 3 kg. Mais depuis rien !! Pas un gramme de perdus. J'ai le sentiment que sa ne marche pas. Et dès que je mange j'ai peur que se soit la bouché de trop. Est ce normal ? Pas de perte. Pourtant je mange beaucoup moins qu'avant. Le matin je n'arrive pas à déjeuner. Moi qui étais une grande mangeuse. À midi je m'assoie en famille et je "mangé" ce que je peux. Est ce dû au fait que j'ai l'impression de grignoter dans la journée ? Ou alors le fait que je mange des morceaux tout de suite après l'opération ? Sa me travaille énormément depuis hier. Je ne perd rien. Ce soir j'ai mangé je pense trop vite, car j'ai du me faire vomir pour me soulager. Mais du coup je culpabilise en me disant que j'ai sûrement trop manger et que j'ai du me dilaté l'estomac.
On verra bien . J'ai ranger ma balance pour ne pas me peser tout les jours. Mais je suis dans le doute totale.
Besoin de parler. J'ai peur d'être ridicule si j'appelle ma chirurgienne. Peut être voir avec mon médecin traitant ? Beaucoup de questions auxquelles je n'ai pas de réponses.....
Je verrai demain .....

Posté par Ipsofm à 23:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]


J 2

Jeudi. Comme d'habitude levé aux petit matin par les infirmières pour la piqure et la vérification de la tension. Niveau moral sa vas. Niveau douleur aussi. C'est juste que sa tire. Vu que je vais mieux je tente la douche. Que sa fait du bien. C'est dingue ces nouvelles sentations que l'on se découvre quand on "cassé" de sa routine. Toilette fini je retourne m'alongé. Je suis fatiguée. Ma chirurgienne me rend visite et m'annonce que je sors demain, avec les dernières recommandations. Elle m'annonce aussi que je peux manger de la nourriture non mixé mais que je dois bien mastiquer avant d'avaler et y aller doucement et qu'au moindre doute j'appelle. Dès qu'elle part coup de fil à mon mari pour lui dire la nouvelle et que ce n'est pas la peine qu'il vienne aujourd'hui. Quand les infirmières reviennent pour leur visite de contrôle je leur dit ce que m'a dit le médecin. La journée se passe tranquillement. Ma voisine de chambre est rentrée chez elle, je me retrouve seule. On m'a dit de marché, je force à faire quelques pas dans la chambre, je n'ose pas aller me promener seule dans les couloirs de peur de faire un malaise. Les repas sont toujours les même. Soupe, yaourt nature et compote et à chaque fois le plateau repart à peine consommé. Le soir j'essaie de trouver un bon programme à la TV mais mis à part le foot rien d'intéressant (pour moi). Je m'endors. Malheureusement je n'ai fait que me réveiller à différentes heures. Moi qui voulais une dernière bonne nuit de repos avant le retour à la maison c'est loupé. C'est pas grave je me dis je ferai une sieste dans l'après midi à la maison tranquille.

Posté par Ipsofm à 09:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 juillet 2018

J 1

Les premières infirmieres de jours commencent leur balai habituel entre piqûre d'anti coagulant, vérification des constantes, des pensements.... On me propose si je veux faire un douche. Déjà ?? Bah apparement si je m'en sens capable oui. Alors vas pour un atelier customisation de ma main qui a le cathéter pour éviter qu'il ne prenne la flotte. Une fois fini. Elles me font assoire sur mon lit. Wouah la sentation je ne pourrai le décrire. J'entendais ouvrait les yeux, regarder devant vous, ne bouger pas la tête, ouvrez les yeux !!! Bon je crois que la douche c'est pas pour aujourd'hui. J'ai loupé mon examen. Une toilette sur la chaise m'est proposée que j'accepte avec autant d'enthousiasme que la douche. Que sa fait du bien. Un coup de gant sous les bras, la poitrine. Cela me permet aussi de voir "le travail". Toilette fini après que l'infirmière m'est aidé à me lavé le dos. Je décide de mettre mon tee shirt xxl tout simplement . Il fait chaud et je vois surtout le côté pratique de la chose. C'est beaucoup plus facile à soulever pour les soins des pansements. Je me réinstalle dans mon lit tout propre . Je suis épuisée. Et je m'endors. Je ne sais pas quelle heure il est quand on viens m'annoncer que l'on m'enlève tout les anti douleurs responsable de mes vomissements et que la couleure noire était du sang. Pas de quoi s'inquiéter apparement. Je me repose en faisant des minis siestes. Je n'ai tjs pas mangé et je ne ressens rien ni faim, ni soif. L'après midi je reçois la visite de mes trois autres enfants avec mon mari. Je rassure les deux plus jeune, discuté avec la grande qui a la brevet le lendemain, mon mari... Au bout de une heure tout le monde dehors. Je ne suis pas seule dans la chambre et je ne veux pas déranger. Je discute un peux avec ma voisine. Mais je suis encore fatiguée. Alors je continue mes minis siestes. Le soir on m'apporte me premier repas. Soupe, compote et yaourt nature. Je suis surprise je pensais pas avoir autant à manger pour une sleevée. Je goûte la soupe. Pas de goût. Je décide de manger la compote trois petites cuillères et je vomis. Mais cette fois si pas de sang. Bon la prochaine sera la bonne. Comme j'arrive à me lever, dernier pipi et au lit. Je suis fatiguée mais bizarrement je ne dors pas comme il faut. La dernière ronde de la soirée arrive, ma piqûre est dodo. On verra demain comment on se sent.

Posté par Ipsofm à 21:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Jour J

Mardi matin 6 h. Je me lève avant tout le monde (comme d'habitude) même pas pour déjeuner car je dois être à jeûn mais pour finir de ranger et surtout faire le sac de pic nique de mon fils qui a une sortie avec sa classe. Ensuite je commence à réveiller mon petit monde. Je fais un bisou aux petits, qui pleurent parceque à l'une j'en fait deux à l'autre trois mais je reste zen je ne veux pas me fâcher on ne sait jamais je me dis que se sera peut-être nos derniers bisous. 6h30 départ pour la clinique . Je donne les dernières recommandations à mon mari. Mon entrée est rapide car le jour du rendez vous avec l'anesthésiste j'avais fait ma pré inscription.
"Suivez les flèches bleues ciel maternité 1" . Maternité 1 ????? Oui je ne dois pas être supprise. J'arrive dans le service et vais directement vers le bureaux des infirmières qui me demande de patienter. Je vois l'heure sur un de leur PC et dit à mon mari de rentrer à la maison les grands doivent partir au collège et il doit rester avec les petits. Petits coucous, petits cleins d'œil et me voilà seule face à un futur destin que je n'arrive pas encore à réaliser. L'infirmière m'amène dans ma chambre. Première surprise je ne serai pas seule (en même temps je n'avais demandé de chambre simple) , rapide bonjour et l'infirmière commence sont interogatoire. "Est vous bien à jeûn ? Touche faite ce matin ? Allergie ? Prise de médicaments ?..... J'apprends que je dois me rasé par précaution . Une fois la toilette faite j'enfile la magnifique blouse qui me servira de vêtements pour les prochaines 24h ainsi que mes bas obligatoire. Je n'aurai pas tous ces kilos en plus et on serait dans un autre lieu que la tenue pourrait paraître sexy. Je m'installe dans mon lit et attends. 8h 20 le brancardier viens me chercher. Toujours pas angoissé, ni stressée. J'arrive au bloc ou l'accueil est des plus sympa. Personnel très avenant. Au moment de rentrer dans le bloc j'entends "ne la rentrée pas !! " . Le bloc n'est pas près il manque du matériel. Retour dans la chambre . À 12h on revient me chercher, pour me laisser encore attendre une heure dans un long "réfectoire". Enfin cette fois ci c'est la bonne . 13 h. On m'installe sur une table des plus inconfortable. Bras droit tendu pour la tension, bras gauche pour la perfusion. L'assistante de l'anesthésiste m'explique ce qui vas se passer. Je me concentre sur mes prières et des invocations. Masque à oxygène sur le nez l'assistante me parle "imaginez vous avec vos enfants !" "Vous êtes dans un lieux que vous aimez avec des gens que vous aimez". Moi je continue de prier et invoquer. Enfin je crois car trou noir.
Je me réveille quelques heure après en ayant super chaud. Je sens qu'elle me met sur le front une compresse bien froide et qu'elle tente pr quelques astuces de me rafraîchir. J'entends que sa parle autour de moi, on s'active autour de moi. Je remonte dans ma chambre mais c'est confu. L'infirmière me branche des antis douleur, m'explique pour la morphine qui est sur demande (comme pour une péridurale) et me laisse. Je ne sais pas l'heure qui l'est. Mon fils est mon mari arrivent. Je n'arrive pas trop a parlé mais je les rassure que sa vas et que je n'ai pas mal. Mais d'un coup premier vomissement. Noire. Mon mari m'essuie la bouche me demande si c'est sur que sa vas. Au bout d'un certain temps ils décident de rentrer. Je ne sais toujours pas l'heure qu'il est. Quand arrive l'infirmière je lui dit que j'ai vomis et que mon mari à vidé le haricot. La nuit arrive et mon sommeil ne fut pas des meilleurs entre vomissements, vérification des constantes et réveil sans raison. Le matin pour le dernier vomi l'infirmière décide de le garder pour que la chirurgienne le voit.
Première journée de sleevée et je dois dire que sa vas ? Enfin je pense .

Posté par Ipsofm à 21:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]

J-1

Lundi. Demain je me fais opérer pour mon sur poids par sleeve. Je n'arrive pas à réaliser . Mon sac pour l'hôpital et pas encore fini et il me reste tellement de choses à faire dans la maison que je n'y pense même pas. J'ai 4 enfants (deux petits et deux grands) et un mari (donc 5 enfants) . Je fais tous ce que je peux faire avant mon entrée qui doit avoir lieu le lendemain à 7h du matin (j'ai reçu un texto de la clinique), ménage, lessive, courses... . Je n'arrive pas à me projeter, ni à imaginer comment cela vas ce passer. Je ne réalise pas. J'attends tellement de cette opération que j'ai peur d'être déçu. Alors je me créé une armure , je ne ressens rien n'y la peur, ni le stress, rien.... Le soir après avoir entendu ma dernière lessive (faut bien qu'ils trouvent des chaussettes propre mes loulous) je fais mon sac en me servant d'une liste trouver sur internet pour modèle ( en même temps on est pas tout le temps hospitalisé). Sous vêtements, affaires de toilettes, un tee shirt large, legging, magasine, un sac pour le linge sale , c'est bon je crois j'ai tout. Je donne les dernières recommandations à mon mari pour demain avec les enfants, je règle mon réveil pour 6h et je me couche . J'ai pas dormi réveil toutes les heures. C'est même pas à cause du fait que je pense à l'opération ou autre non c'est que je ne dors pas. Alors quand le réveil à sonné j'étais plutôt soulager que la nuit soit fini .

Posté par Ipsofm à 17:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]