Mardi matin 6 h. Je me lève avant tout le monde (comme d'habitude) même pas pour déjeuner car je dois être à jeûn mais pour finir de ranger et surtout faire le sac de pic nique de mon fils qui a une sortie avec sa classe. Ensuite je commence à réveiller mon petit monde. Je fais un bisou aux petits, qui pleurent parceque à l'une j'en fait deux à l'autre trois mais je reste zen je ne veux pas me fâcher on ne sait jamais je me dis que se sera peut-être nos derniers bisous. 6h30 départ pour la clinique . Je donne les dernières recommandations à mon mari. Mon entrée est rapide car le jour du rendez vous avec l'anesthésiste j'avais fait ma pré inscription.
"Suivez les flèches bleues ciel maternité 1" . Maternité 1 ????? Oui je ne dois pas être supprise. J'arrive dans le service et vais directement vers le bureaux des infirmières qui me demande de patienter. Je vois l'heure sur un de leur PC et dit à mon mari de rentrer à la maison les grands doivent partir au collège et il doit rester avec les petits. Petits coucous, petits cleins d'œil et me voilà seule face à un futur destin que je n'arrive pas encore à réaliser. L'infirmière m'amène dans ma chambre. Première surprise je ne serai pas seule (en même temps je n'avais demandé de chambre simple) , rapide bonjour et l'infirmière commence sont interogatoire. "Est vous bien à jeûn ? Touche faite ce matin ? Allergie ? Prise de médicaments ?..... J'apprends que je dois me rasé par précaution . Une fois la toilette faite j'enfile la magnifique blouse qui me servira de vêtements pour les prochaines 24h ainsi que mes bas obligatoire. Je n'aurai pas tous ces kilos en plus et on serait dans un autre lieu que la tenue pourrait paraître sexy. Je m'installe dans mon lit et attends. 8h 20 le brancardier viens me chercher. Toujours pas angoissé, ni stressée. J'arrive au bloc ou l'accueil est des plus sympa. Personnel très avenant. Au moment de rentrer dans le bloc j'entends "ne la rentrée pas !! " . Le bloc n'est pas près il manque du matériel. Retour dans la chambre . À 12h on revient me chercher, pour me laisser encore attendre une heure dans un long "réfectoire". Enfin cette fois ci c'est la bonne . 13 h. On m'installe sur une table des plus inconfortable. Bras droit tendu pour la tension, bras gauche pour la perfusion. L'assistante de l'anesthésiste m'explique ce qui vas se passer. Je me concentre sur mes prières et des invocations. Masque à oxygène sur le nez l'assistante me parle "imaginez vous avec vos enfants !" "Vous êtes dans un lieux que vous aimez avec des gens que vous aimez". Moi je continue de prier et invoquer. Enfin je crois car trou noir.
Je me réveille quelques heure après en ayant super chaud. Je sens qu'elle me met sur le front une compresse bien froide et qu'elle tente pr quelques astuces de me rafraîchir. J'entends que sa parle autour de moi, on s'active autour de moi. Je remonte dans ma chambre mais c'est confu. L'infirmière me branche des antis douleur, m'explique pour la morphine qui est sur demande (comme pour une péridurale) et me laisse. Je ne sais pas l'heure qui l'est. Mon fils est mon mari arrivent. Je n'arrive pas trop a parlé mais je les rassure que sa vas et que je n'ai pas mal. Mais d'un coup premier vomissement. Noire. Mon mari m'essuie la bouche me demande si c'est sur que sa vas. Au bout d'un certain temps ils décident de rentrer. Je ne sais toujours pas l'heure qu'il est. Quand arrive l'infirmière je lui dit que j'ai vomis et que mon mari à vidé le haricot. La nuit arrive et mon sommeil ne fut pas des meilleurs entre vomissements, vérification des constantes et réveil sans raison. Le matin pour le dernier vomi l'infirmière décide de le garder pour que la chirurgienne le voit.
Première journée de sleevée et je dois dire que sa vas ? Enfin je pense .